Journal poétique / www.jouyanna.ch

Sur la table, les serviettes pliées en...

dimanche 1er novembre 2015, par Anna Jouy

Sur la table, les serviettes pliées en voiliers. J’ai ouvert un plan d’eau, filé du chemin où l’on navigue autour des bouées de grand cru. Jamais le vent du large n’a paru plus inquiétant, plus solitaire. La quille lointaine et triste du nomade, désancré. On n’emporte avec soi que la pacotille de son écume. Et quelques oiseaux passent et picorent l’éphémère ventre de la mer.
Les morts marchent encore dans les boussoles du cœur. Mais bien sûr qu’un jour vient où la tombe clôture l’oubli et que s’efface leur alcool de ligne, comme l’eau se referme et que se termine le repas.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.