Journal poétique / www.jouyanna.ch

rouge

samedi 14 novembre 2015, par Anna Jouy

Ce monde a semé des bouquets d’explosifs, de geyser de sang, des champs de tir à vue. Il a créé les « dés-humains », des êtres rachitiques, en substance unique, des produits mono moléculaires de haine dressés sur des fonctions d’abattage, de combat sans recul. Chair à canon, des obus à perforer tous azimuts.
Ce monde tel qu’il a été désiré, construit, programmé sans vision
Ce monde voulu performant, voulu compétitif, dépouillé d’autres intérêts, d’autres importances que l’avoir, la possession.
Ce monde qu’on a voulu exsangue de savoirs, de connaissances partagées, de solidarité, ce monde dé-valorisé.
Ce monde injuste, exclusif, égoïste, consumériste
Voici ce monde tel qu’on l’a essoré, vidé, de-substantialisé, tel qu’on l’a « désespéré »
Les compétences, les questions, la connaissance, l’ouverture, l’avenir voulu propriété de gens de moyens, de gens d’espèces, de capitalistes vampires. C’est le monde de maintenant, celui qui secoue.

La réponse juste à ce mal que ça nous fait ce jour et demain encore n’est pas prête d’être donnée quand la seule chose qu’on se sent capable de faire c’est de le défendre. Sans partage, sans chaleur, sans amour.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.