Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 496

samedi 28 novembre 2015, par Anna Jouy

Ce mouvement de méduse des jours. Ce recul, heures bandées, accroupies sous la jupe, cet élan soudain qui me fait vieillir d’un coup dans l’élégante indifférence des eaux. Cette marée et le sol qui se dé-robe à chaque fois quand même.
Personne ne sait si la mer revient toute entière de la Lune, ou si elle fuit lente mais inexorable dans ce jaune siphon.
Je prends mes vacances balnéaires en trempant le matin dans le petit bassin. Je porte le baby-dol du voyage, l’esprit tout encloché d’ange, comme une gorgone de gélatine et flan à pile wonder. Je ventouse, je profile, j’arborise dans le profond des vitres, je décalcomanie mes transparences. Je bois la tasse, quoi, me gargarise et crache : le miroir me dit que j’avance.
*
*
*

j’apprends que la Turritopsis nutricula, image choisie pour illustrer l’article serait une méduse potentiellement immortelle


Des méduses pour capturer les nanoparticules | Mr Mondialisation
mrmondialisation.org

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.