Journal poétique / www.jouyanna.ch

poussières

dimanche 29 novembre 2015, par Anna Jouy

je suis des éléments, un ramassis, d’air, de terre, de feu et d’un peu d’eau encore dans un coin de tempête.

l’univers souffle-t-il ?

sommes-nous tous comme des monceaux dispersés par hasard sous les meubles des dieux, oubliés sous leur lit ou dans leurs caniveaux ?

les ogres respirent toujours et la nuit ronfle entre leurs lèvres.

je suis un amalgame de bauxite, de sable et de taverne. le verre est brisé, je suis l’éclat d’un monocle de bière, l’ivresse d’un œil échevelé de mousse, quelques choses mises ensemble, je regarde par inadvertance vers les tricounis du Passeur d’arc-en-ciel. le sol est froid, je tremble.
il y a ces nombreux jours épars, le fait de météos insupportables nue. je me dilate je me résous, je m’éclabousse.
je suis sujette au vent de vivre.

ces feux traversent mes membranes, les structures nouées de ma voix et de mon âme. on dirait un tas, les minons du temps qui traîne. contre le mur, à chaque ampoule qui saute, s’effondre ma silhouette. je suis toute percée : et si tu me lis du doigt contre le mur, il devient moins certain de jour en jour que tu me saches encore, car plus monstrueuse toujours, tressée de cheveux morts, de laine perdue et des déchets de ce monde.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.