Journal poétique / www.jouyanna.ch

dans l’oeil d’un six-clopes

lundi 4 janvier 2016, par Anna Jouy

je tire au cou ma part du nuage, la cagoule de brouillard du fumeur de mirage
c’est ta tenue de cache-cache
le bleu de ta bouche vaut bien un peu de ciel
j’inspire les mailles de ton écharpe en coton-tiges
si mon regard se brise, que reste-t-il à terre ?
une pluie ?
le goudron fractionné des gouttes de la main ?
de longs couteaux de doigts cisaillent la cascade
des mégots météores humides de tes mots
le papier peint de la chambre décolle
il y a des ailes au mur,
kérosène de l’usure
le temps tu le sais est un multiple des chiffres ronds de clope
il prend l’ascenseur mais la concierge reste dans le boulier


Des ronds de fumées avec du son - La boite verte
www.laboiteverte.fr1280 × 850

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.