Journal poétique / www.jouyanna.ch

dormir

lundi 11 janvier 2016, par Anna Jouy

J’ai dormi toute habillée de poings. Me suis retournée cent fois, menottée à mes rivières, et ces pelotes enroulent avec elles l’esprit de non-retour. Assurément, nous ne sommes pas égaux face à l’effacement.
On ferme le cadenas de la lune. Je suis dedans.
Mon esprit syncope la lumière. Il ne fait plus que des phrases. On dirait des rubans sur la route, des phrases qui clignotent, s’effondrant par petits sauts dans le bitume avant que de cautériser de fil blanc le tissu d’un autre songe.
Je chique des bouts de parole, de l’émincé de langue. Je me berce.
J’écoute dehors la complainte de l’arbre, étrillé au vent lourd. Le ciel vanne au fléau.

Le bruit se sépare de l’arbre.

A chaque secousse. Le bois me tombe.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.