Journal poétique / www.jouyanna.ch

je ne me parle pas.

lundi 8 février 2016, par Anna Jouy

je ne me parle pas. je n’ai encore rien violé. la maison est une valise inhabitée. je suis toujours dans l’arrière fond de la tête. dans les nœuds demi-clef qui me tiennent à la nuit. quelques sons à l’étoupe du ciel, le ruissellement de plastic de la lampe, je me tais. pas encore de musique, l’opalin parfait du silence. l’essor est blanc.
mieux que l’œil, j’ouvre l’oreille. même l’âme est sourde aux flammes venteuses du bouleau. un caillot tombe ce matin dans les oubliettes intérieures. un puits rempli des rêves-cadavres. je veux entendre ce que les oiseaux calandrés de la nuit feront en atteignant la pierre profonde. je crois que les ailes amidonnées se brisent dans le secret, des cols de cygnes en blancs de lait éclatés.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.