Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 515

lundi 15 février 2016, par Anna Jouy

J’essaie la mer par la pluie, ses manches confectionnées
façon qui- mon- eau, rare maître japonais
une averse au tomber parfait, mise en plis verticale
rideau de perles.
La mer se porte droite cette année, à peine un caniveau, à peine un liseré

J’essaie la mer par le vague, le sel à l’épaule, la navigation à la rame laborieuse. Ici le champ d’eau reste sans voie, on laboure des temps de boue.

J’essaie la nuit ou le jour, l’un et l’autre au plus juste de la peau, mode balnéaire
puis je range l’horizon sur les cintres.
Je poursuis mes commissions de bouche, la pluie n’est que mers en goguette

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.