Journal poétique / www.jouyanna.ch

pluie

mardi 23 février 2016, par Anna Jouy

à la fenêtre, le vaste terrain, c’est l’eau, les gouttes écrasées de la vitre, des ficelles liquides tombant droites. de l’eau unique qui grillage le pays. je suis prisonnière d’un treillis de flotte et comme pour tout captif, le barreau est le maître étalon du voyage, l’appui essentiel de chaque évasion.
je m’échappe par le filet, le bruit de perles de l’eau dans le radiateur et l’autre si délicat de cette pluie qui "chenaille"* dans la vue, une sourdine lointaine régulière d’une rivière verticale.
je ne sais si c’est le son d’une chute ou si c’est la terre qui braille et déclame l’averse. je me surprends à trouver que c’est un mystère auquel les aveugles prennent part. ils regardent la pluie par l’importance des fils la force de bruit, par l’énumération de l’averse. il pleut et l’air vacarme. j’épépine le ciel, le grain à grain de la chorale météo.

* bruit de chaîne en hélvète

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.