Journal poétique / www.jouyanna.ch

Et puis le bruit

dimanche 28 février 2016, par Anna Jouy

Et puis le bruit le pas qui marche dans la tête les pas la foule.
Fréquences du sabot du talon de la botte de sous officier
La trépidation de leur voyage.
Cette danse dans l’ouate des mottes des taupinières. La sourdine universelle le bruit déconfit. Des vrombissements de troupeau.
Cette agitation du son perçu le don terrassier sous la cloche de terre.
L’univers parle un bâillon d’humus dans la gueule mais le sonore de ma voix les phrases nettes du parler qui entonne l’intime de façon si "dévoilée"...
Le parler car la parole n’est pas encore descendue jusqu’au puits. Elle est encore là-haut dans le Cloud cosmique.
Parfois la bouche grande ouverte qui rumine le monde au-dessus de la tête qui désarticule l’Histoire à mes oreilles trop basses laisse tomber des bruits plus découpés plus clairs.
Il pleut une écharpe étonnée portée de mots
Le ciel ou la lune montent-ils en chaire ?

Et je songe que ces profondeurs lointaines sont celles d’un autre puits dont l’écho bute sans fin contre la sourde surface du monde.


extrait de Livre de l’impossible aimer

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.