Journal poétique / www.jouyanna.ch

entre, dit-elle

vendredi 1er avril 2016, par Anna Jouy

ce sont des jours où seuls les levers et les chutes comptent
des sagaies primitives récapitulent leurs ombres premières

cette abaisse sous le roulis de l’étoffe de la nuit
quand on housse son visage de toile pâle
et les mâchures des arbres à l’orée qui frangent la lumière

entre,dit-elle

on sert alors dans le creux de sa main des liqueurs de cailloux, les noircissures indociles des vins. révolte vaine, la peur est tirée il faut la boire.
on supplée la lacune de miellats parasites.

un moucheron opère un ajustement des élytres et le loisible alors, incartade capricieuse, s’envole en battant des paupières.

écoute, dit-elle

dans les narthex de papier, quelque intervention d’instrumentiste chuinte, effet larsen contre l’affreux métronome.

on se fabrique des rejetons à matricules,à même le lignage du cahier. un ange passe.


Blogues  » Concours Bioscapes 2013  » Ma Planète PPS / DIAPORAMA ...
ma-planete.com

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.