Journal poétique / www.jouyanna.ch

érosion

lundi 4 avril 2016, par Anna Jouy

parfois cette impression de laisser derrière, une armée de neutrons, de molécules d’âme qui s’en défont de moi.
je suis une roche qui marche et le vent ne cesse de faire mon passé, de grains, de sable et je deviens minable, pire qu’un fil, qu’une seule face de médaille, éraflée légère. pour l’instant le corps est encore là. c’est la vêture qui s’élime. j’atteins une faction de nudité. puis ce sera aussi à ma chair que le temps de marcher s’en prendra. on ne verra de moi plus que des parts, des zones entières dévorées. et l’œil encore qui montre la route, et le pas plus solitaire, une espadrille de poète. et enfin les bras, les épaules, le trou de la gorge...que restera-t-il en dernier de moi ?
je prie que ce soit toi

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.