Journal poétique / www.jouyanna.ch

céphalée musicale

mardi 5 avril 2016, par Anna Jouy

un temps sourd, de cette sorte de surdité qui bourrine dans l’air. le crâne est tiré par derrière, dans des sphères inaccessibles. on épie le silence
on est dans l’inouï mutisme faux-jeton, brassé des cris entiers de la Terre. les ondes ne disent rien , elles ne font que bourdonner dans le temps. alors attentifs, presque inquiets, on essaie de comprendre pourquoi ces scies astrales ? pourquoi ces moteurs, ce zinc qui vibre perpétuel ? pourquoi ça a l’air vide mais que c’est plein, touffu, un délire malaxé entre jouissance et douleurs. pourquoi même le silence trahit, purée de mots, de rires, l’inaudible sonar ?


www.rtflash.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.