Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 551

jeudi 19 mai 2016, par Anna Jouy

Il pleut. Des champs de maïs noirs. La nuit des récoltes de nuages. Une manne secouée des épis de l’orage.
Je demande au sauvage de sauter dans mon ventre. Nourrir d’eau et d’aiguilles les jeunes becs du poème. Je veux faire craquer la peau des gouttes sous la mâchoire, les sentir une à une rendre leur farine sombre. La nuit se tait par rafales et jette ses graines dures à ma vitre. J’entends la semence du verbe. La prière des pépites de la transparence. On dirait du pop-corn qui éclate, il y en aura pour toute la faim du monde. Assouvir la fringale du silence
Déjà mon gobelet est plein. J’attends maintenant le film du lever de l’aube

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.