Journal poétique / www.jouyanna.ch

lunaison

vendredi 20 mai 2016, par Anna Jouy

Livraison de la lune.

On dirait qu’on a une flaque d’or sur les paupières
Les cils comme des palmes chassent les songes au battoir des lumières
Le sol soulève des myriades d’ailes. Ébrouement d’étincelles

On respire maintenant par les pupilles
Un souffle jusqu’au cœur.

La lune se donne

Sur l’échelle du désir c’est presque aussi juteux que les deux fruits noirs du visage
Et cette patience admirable qu’il y a à recompter ses étoiles avant que de s’atteler aux hommes


ELAyam-2 » Aujourd’hui : nouvelle année hégirienne 1434
niarunblog.unblog.fr

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.