Journal poétique / www.jouyanna.ch

plus seul qu’une maison, mon œil garde le...

samedi 18 juin 2016, par Anna Jouy

plus seul qu’une maison, mon œil garde le ciel, cet endroit où il n’y a rien à prendre

mon attente est une colline qu’on aurait dressée à souffler, comme un phare, des jets de lumière
dessous la vague grouille de mauvais temps

j’espère sans doute comme tous les veilleurs rencontrer une attente sœur, un fumeur de cigare dans les corridors des naissances.
sa bouche de volcan d’un faisceau rouge marquerait le bétail des nuages

plus seul qu’une maison, mon crâne porte une âme à son chapeau.
flotte la nappe des repas de nuages, flotte le mouchoir léger du froid qu’il fait ici.
il confie à des espèces bègues le message
et loin encore
un homme suit-il du doigt la lettre qui s’envole ?
il ne sait rien.
tout s’efface.
en vent.


Secrets Of A Happy Life : Porthcawl Lighthouse Giant Wave by Steve...
secretsofahappylife.tumblr.com

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.