Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 603

lundi 20 juin 2016, par Anna Jouy

nuit tombée, charrette écoeurcée en tas, rêves monticules. sciure à cendres.le mobilier de mon sommeil en petit bois.
je rassemble, je boute, j’enflamme. l’aube prend feu à peine. trop mouillée. grosse fumée. histoire de mettre un bout au lointain et à la transparence.
je râtelle, je remonte l’éboulis.-pourquoi ces gens riaient de l’autre côté du masque, qu’avaient-ils de si glorieux à faire péter- ?
quand je vois avec la chair, il n’y a jamais que des choses qui coulent entre les doigts. quand j’ouvre la nuit du côté des paupières, alors les mondes se défont et se remontent selon mon crâne atteint et brouillé.
devant moi, la lune épaisse fond. un jour et agiter la semblance de mon être.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.