Journal poétique / www.jouyanna.ch

femme

lundi 27 juin 2016, par Anna Jouy

je chemine dans des vêtements trop étroits, mon corps est d’enfants et d’enfants encore. je sème ainsi des univers, comme des perles tombent crues dans la mer,
je suis une femme collier que la vie secoue dans l’arbre mûr de ses nuages
et j’aime infiniment l’idée de m’écrouler comme une pluie
partout sur ma route les fraises rouges des autres mondes, ils portent des prénoms délicieux dont la terre s’enivre
et derrière moi le seul sang qui sèche est celui des baies sauvages parmi les ronces
je suis un épi de racines, une amande de soleils,
quelque chose me brise un jour et libère de moi les avenirs.


vers-le-vent.blogspot.com

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.