Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 620

mercredi 24 août 2016, par Anna Jouy

Je voudrais rester contre la porte. Appuyer mon front à quelque chose qui dure. Une poutre dans le jour, la béquille d’un échassier, une stèle toute enrubannée de mots. Je voudrais rester là, dire à cette chose de me faire sienne. Droite, solide. Drossée bêtement dans la mer des nuages. Je voudrais avoir atteint un but.
Mais l’infini …
Pourquoi un tel besoin, pourquoi n’en avoir donc jamais fini avec le pas, le chemin et le fil de lumière ? Je suis accro au dessous de la porte, vieille chienne à l’affût de la chasse, du gibier et du maître. C’est l’aube qui sent.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.