Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 625

mardi 6 septembre 2016, par Anna Jouy

Je me suis couchée dans la fresque immobile où le rêve allume la torchère des nuages. Tenter rejoindre l’hémisphère inanimé, là où mon corps trempe dans le ciel.

Peut-être dormir dans l’herbe qui pousse par-dessus la mort.

Mais je suis le majordome de l’insomnie, le métallo des paillis durs, quelques éclats de pierres pour meuler la chambre. Ici l’aube vient toujours en bris de lumière, troubler l’obscur.
Je ne dors plus, j’étrille l’ébène jusqu’à ses gouttes de soleil. Silex.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.