Journal poétique / www.jouyanna.ch

Regarde bien mon corps.

mercredi 14 septembre 2016, par Anna Jouy

Regarde bien mon corps. C’ est une malle dans laquelle se serrent les voyages, les tiens pas encore. Un coffre martelé d’étiquettes comme on aurait étamé chaque jour. J’en porte tant. Une facette un coup, une facette un coup, abîmé. Ma valise de peau. C’est le seul train, le seul envol et dessus ces zones de poussières ces autres de bitume.
Ce n’est pas la carte du tendre, pas Cocagne et Jardin. C’est le fil explosif qui brûle jusqu’à Grenade, jusqu’à Tabriz, jusqu’ à Turku l’inconnue de la rive gelée du monde.
Regarde mon corps et pense laid, pense rude, pense à vif et sang. Cesse de croire qu’il y a là du repos, des ombres savoureuses, des bassines où tremper ses pas endoloris. Mon corps n’est qu’un basalte encore chaud.
Regarde, si tu viens. Apprécie ce mystère qui me retient comme un tuteur. Je ne suis debout que de ce pieu, ce sexe de soleil qui me traverse. Debout que de l’autre part du chemin, la butée merveilleuse qui d’avance m’attend, qui d’avance me connait, qui d’avance - comme pour tout grain qui roule- me transperce et fait grandir.


jaimelelundi.com

< >

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.