Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 635

vendredi 21 octobre 2016, par Anna Jouy

je sors, la nuit ressemble à un jardin envahi. une machette à la main je débroussaille. il pousse des murs épais comme l’étoupe des industries. je porte le vêtement de toile, ficelée jusqu’aux ongles des fibres stellaires. quelque chose de lourd tombe parfois des transparences, il faut veiller.
je sors par l’épaule, me glissant dans les falaises du matin, j’ondoie creusant mon ventre. je plie mon corps origami. je porte la respiration en bandoulière comme un point sur le côté. elle tape à chaque pas, sursaute. j’expire.
il sort de ma bouche une à une les méduses illisibles. et tu passes avec ton épuisette, cueillir leurs jupes tuyères.
La vie revient à 7h.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.