Journal poétique / www.jouyanna.ch

aube

lundi 21 novembre 2016, par Anna Jouy

à peine les mots à la grille. les mots pépites et miettes, bruissant entre les lèvres.
à peine leurs baisers et ce claquement des pétales qui s’ouvrent.
à peine la voix, comme une manivelle de gorge qui lentement écrante l’esprit et s’ébranle.
à peine je sens je hume je respire à nouveau du côté visible des choses.
à peine mon corps comme une tige assoiffée se dresse vers la rosée et la pluie.
à peine comme le pas glisse et tire avec lui son ombre.
à peine ma main rejoint-elle ta chevelure de nuage.
à peine ai-je ouvert le livre du désir des mots et des aubes.
à peine je vis à nouveau comptant sur mes doigts mes dernières pièces, le palais des jours aux chambres closes encore, quand partout j’ai laissé le vent et l’inutile.
à peine le fruit et puis l’eau.
à peine ai-je mis sur mes épaules le marais que j’aime, si loin, si couche, si mousse où je veux indéfiniment disparaitre.
mêlée morte enfin.


Marais d’Isle | RESERVES NATURELLES DE FRANCE
reserves naturelles de france

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.