Journal poétique / www.jouyanna.ch

c’est une nuit sans matin. crachée des...

dimanche 27 novembre 2016, par Anna Jouy

c’est une nuit sans matin. crachée des viscères d’un rêve dans le plat du jour. refoulée comme un objet, une carlingue d’albatros sur la plage. tombée dans cette réalité vidée de carburant. on ne vole pas de rêve en rêve sans pétrole. lampe consumée. l’inconscient m’a jetée comme un noyau indigeste. ce qui reste de moi quand c’est comme ça, c’est ce sentiment cru. je ne sais pas où me cacher d’être nue. au moins quand je force l’aube, que je m’éveille dans la nuit, au moins je suis encore vêtue d’images. et lentement avec ces lambeaux, je peux entrer dans le jour. mais ces réveils tardifs et gras !... je n’ai rien pour me vêtir. j’accoste en naufrage sans bagage, sans papier, et juste la vergogne d’un songe impie, tout l’intérieur et l’esprit qui ruissèlent sur la peau. il ne reste qu’à chercher quelque feuille de vigne pour couverture, un peu d’ombre ou à fermer les yeux, si je ne peux disparaitre je peux effacer le monde.


botero eve

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.