Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 647

jeudi 1er décembre 2016, par Anna Jouy

je veille les minutes de silence. dans mes yeux, deux cierges, vacillantes buées de la cérémonie.
les minutes circulent sur l’orbe de la bouche, au taquet du temps. une à une mes dents tombent, boules d’ivoire dans les poches du grand billard.
je ramène mes genoux, je les déploie jusqu’au nid, mes gestes parlent l’oiseau.
la route, derrière l’enfance, s’efface sous le pas des Indiens. entre les mains, leurs gommes en épines de sapin. personne ne doit laisser de trace quand il retourne à l’oeuf de la Lune.
la Terre d’en bas s’épuise à jeter dans l’ailleurs ses fleurs, ses bêtes et quelques hommes purs. elle fait son bagage avant l’exil.
déjà là-haut, dorment l’éléphant et l’ours, tandis que je meurs dans l’aile d’un corbeau.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.