Journal poétique / www.jouyanna.ch

décollement de rétine

mercredi 14 décembre 2016, par Anna Jouy

En le lisant, je n’y comprends rien
Mais je frissonne
Dans ce monde en mode puzzle
Dont les autochtones
Tragiques figures sur canasson
Me saluent d’un geste de barbier
Je frissonne mais d’une joie de pie au soleil
Tous ces morceaux du monde étincellent d’images aux couleurs pures
Et si j’en crois la Parole
Et ses sarments vaudous
Il existe enfin un ciel qui titube, une ivresse séismique
Où je peux marcher
À saute banquise, nuages et moutons
Où je rencontre le génie
De la fabrique des kaléidoscopes
Comme un Picasso d’osselets et de chair divine
Il me dit de jeter ce grand lac par la fenêtre
D’escalader le vol
Et de viser le bris infime d’une âme craquante
Icare de piscine, de bassine et d’ultime.


Dame Nature - Bris de verre et Pigments - Josiane Saya
Josiana Saya

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.