Journal poétique / www.jouyanna.ch

trop tard

dimanche 18 décembre 2016, par Anna Jouy

trop tard pour mes activités gastronomes, le cavaillon de la lune m’est passé sous la main. me reste la faim, quelques pholiotes aux pieds friables, une litée de petits moines blancs et givrés sous la fenêtre et la couvée de merises du miroir.
le soleil me matrice avec force dans l’ordinaire dimanche d’un pouce vert et blanc. un ascendant d’hypnose qui dresse ma perruque électrique au mitan du ciel. levée tardive.
j’ai sauté la préface du jour, cette marche miraculeuse sur l’estran des mondes. je vais me pendre à la patère des heures, toque pagailleuse, embroussaillée d’occupations sans histoires. seule, préposée à tourner les feuillets du vacarme.


Une partition injouable !
le jipiblog

< >

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.