Journal poétique / www.jouyanna.ch

évasive

lundi 2 janvier 2017, par Anna Jouy

il y a une inscription en moi, une courte phrase sur une étiquette de flacon, illisible braille de globules
une destination
ville, arbre ou alors toi, homme d’autres temps et d’ autres voix.
une ligne simple course comme un fil tiré d’une étoffe et partout, sur tout son long, des vies s’y nouent puis s’y décrochent.
une ligne écrite à l’aiguille des cheminots ou des tricoteuses de tempête.

ce que brodent mes lèvres, celles que tu aimes et dont tu surprends encore les salives, c’est peut-être une maison comme une gare sur la colline, une halte tuilée sur le rail du soleil.
ou une simple pancarte, un dernier vers dans la main d’un poète.

j’y repose
une fleur à la sieste et qui penche la tête, belle peut-être.
elle qui pourrait sitôt laisser tomber sa robe ou alors la garder longtemps
comme un amour reste tranquille de peur de s’effondrer..

< >

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.