Journal poétique / www.jouyanna.ch

nuage

samedi 29 avril 2017, par Anna Jouy

Parfois un homme bleu dort sur ma tête. Sa chemise flotte car il rêve loin. Nous roulons ainsi comme une neige d’un bord à l’autre de la nuit à la vapeur d’amour. Quelque chose qu’on sait, léger et transparent mais il n’y a que l’hiver et les hauts froids qui peuvent le dire. Alors on se demande pourquoi il n’existe pas des nuages d’infini noirs et profonds qui viennent et montent quand pour moi il se dévêt.

< >

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.