Journal poétique / www.jouyanna.ch

Alors la nuit dévisse dans le cœur d’une rose...

mercredi 31 mai 2017, par Anna Jouy

Alors la nuit dévisse dans le cœur d’une rose
Siphon de lumière
La même porte de pétales
Boit ton ombre dans l’anneau des revers
A lapées de loup à lapées de chien
Sexe épilé de ses épines
En bandoulière de mitraille
Rouge désirant
Je sens le ruban nouer la tresse grise de mon épaule
Là-bas dans le dos
De l’inconnue que je deviens
Baluchon de bouches d’anges
Le mouchoir du voyageur de jour
Balance plein de mots

< >

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.