Journal poétique / www.jouyanna.ch

’ai ouvert ton corps avec la porte de la nuit...

samedi 3 juin 2017, par Anna Jouy

J’ai ouvert ton corps avec la porte de la nuit
il y avait dedans une ville, blanche et les astres arrivaient à l’heure des caravanes
j’étais vêtue de ta chair d’homme
le velours pourpre de ta rivière
et d’agrumes
mes sandales claquaient des baisers de la pierre
j’avais un but
j’y allais je m’empressais
mais sur ma route des églises et des chambres, des citernes humaines
des fenêtres vides de ciel
les hommes par milliers avaient couvert la place
tu étais parmi eux
alors je songeai que tu étais le seul enfant et je sus te trouver.

< >

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.