Journal poétique / www.jouyanna.ch

Exil

mardi 27 juin 2017, par Anna Jouy

Exil
Certains traits de ta face tracent une procession inachevée
Tu te dissous toujours dans le lointain
Ton bras porte des collines
Et ta bouche les oraisons de l’horizon
Tu dis : demain…
C’est peu dire alors que tu vis à l’Est
Dans des écharpes flottantes
d’une aube le soleil
Certains traits
Comme des perspectives
Des tensions de bras
La création de la fuite

Et le monde entier tombe dans ce point, une orbite lancée de ta pupille.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.