Journal poétique / www.jouyanna.ch

angelus

mercredi 28 juin 2017, par Anna Jouy

A l’heure des miettes sur la table,
la main ramasse la journée pour l’avoine des oiseaux.

Un enfant écrit au silence sa dictée de colère

Mon corps lentement range ses gestes sur une chaise
Il cède la place
et je regarde le sol s’ouvrir de trappes d’ombre où descendre

Je dois naître dans un chapeau magique
Je fermerai les yeux et ce sera colombe.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.