Journal poétique / www.jouyanna.ch

la nuit glisse comme un bas sur la jambe...

mardi 4 juillet 2017, par Anna Jouy

la nuit glisse comme un bas sur la jambe
résille de fatigues et de songes
la nuit treillis d’abeilles, la nuit trappeur d’oursins
qui s’effondre sur mon pas, embûches épineuses
il y a des sommeils où l’on ne ramasse que des tisons
et d’autres où l’on écrème la moire
l’accroc ou le velours
et quand c’est ainsi, qu’elle s’appesantit jusqu’à la terre
qu’elle tombe en flaques de bitume
il ne reste qu’à rincer son voyage
de lumière glacée

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.