Journal poétique / www.jouyanna.ch

peut-être , y a -t-il deux façons d’écrire-...

dimanche 16 juillet 2017, par Anna Jouy

peut-être , y a -t-il deux façons d’écrire- entre autres-. celle qui se travaille et s’use à l’émeri, érosion du discours jusqu’à n’en garder qu’un parfum. et puis cette autre qui vient et témoigne, flashs, écopes, échantillons de temps... avant de disparaitre.

ce jour, déjà, la fumée lève ses murs, la terre remonte son col
il faut lacer ses pointes et sortir l’échelle, effiler son crâne jusqu’aux moelles du soleil
là -haut
toujours l’invisible appelle
je suis des gens que rien ne contente sans doute
un poète à la parole grimpante
d’autres je crois existent et c’est bien
j’ai la rage des portes closes, de l’interdit et du secret
Et ainsi de suite
et ce caprice d’insatisfaite m’éloigne de toi
qui ne veux que le sillon et le vin du jour.

<

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.