Journal poétique / www.jouyanna.ch

La nuit marche avec un bâton. Je claudique...

mardi 22 août 2017, par Anna Jouy

La nuit marche avec un bâton. Elle claudique entre les stèles de l’enfance et les cartographies dangereuses. Chaque pierre écrit quelque chose d’illisible et je m’applique à déveiner la route mienne. Ça frôle parfois l’amour, il me regarde et me dit à bientôt puis traverse le décor. Des repousses de famille crochètent des portes secrètes. Et je ne sais plus où je suis, entre mes jambes, collée comme un poème sur une lettre ou un ramassis de gorge, des glaires criards.
Mon corps est un pays qui se mystifie

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.