Journal poétique / www.jouyanna.ch

J’essaie de planter en ton ventre un poème...

jeudi 7 septembre 2017, par Anna Jouy

J’essaie de planter en ton ventre un poème comme tu sèmes des enfants par milliers. L’univers est blanc de tes désirs et cette goutte d’encre tombe au profond des lumières. Tu m’oublies, tu enchantes les moulins des rivières du vent. Ta roue brise les mots, farine de pierres. Je n’ai déjà rien dit, qu’une plage de pain pour les goinfres
Mais cette terre est dure et les oiseaux bouffent mes graines, tu restes vide.
Le soir tu traces une porte dans la nuit, tu réclames un abri pour tes fils
Tu me dis « caverne douce… »
Et je songe au sel de pierre qui enfle ton canon.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.