Journal poétique / www.jouyanna.ch

tourbe légère des aubes, chaque matin la...

mercredi 1er novembre 2017, par Anna Jouy

tourbe des aubes, chaque matin la lumière vanne mes grains. des insectes montent de mon corps au travail de guérir ; ça passe par cette envolée de poussières. je suis ventilée, vague humaine qui remodèle ses contours.
j’ai perdu cette nuit quelques bestioles de douleur, mon corps a soudé de nouvelles matières. j’ai senti en moi des coutures, des batailles d’aiguilles. et les nerfs vifs n’ont cessé de faire le constat des travaux de l’obscur. j’avance de profil dans la faille du vivre.
mon esprit quant à lui fait le ménage. femme neuve ou rien.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.