Journal poétique / www.jouyanna.ch

j’ai décapé les tapisseries de la chambre des...

dimanche 5 novembre 2017, par Anna Jouy

décaper les tapisseries de la chambre des morts. ces fontaines qui remontent des sentes tout autour de moi, barrières d’eaux immobiles. mes bras aux doigts de nuages tentent le recueil des gouttes
je suis sèche comme le parchemin rugueux du poème. dominos tombés en chaînes du sol vers le ciel, reportant partout des allées, des trainées, des rails vers les délires
ma route de poussières des fontaines trémières.
je passe outre
je prends la passe de nuit. le noir éteint ma soif

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.