MOTS SOUS L’AUBE

Journal poétique / www.jouyanna.ch

écritures et lectures "verticales" du temps, puisque la publication sur le web autorise avec subtilité cette approche nouvelle du journal.
le temps, perçu par ses empilements, ses colonnes de mercure.

J’ai trop parlé de précision de la mine de plomb qui est nerf d’oiseau-Distance probable de Dieu : toi
avec tes moeurs. Comme un cristal rend sourd au crime parfait de l’écriture, ta chevelure a quelque chose d’un chardon qui brûle ; moi l’archer

Alain Simon (tiré de Soeur, Gymnaste)