Journal poétique / www.jouyanna.ch

langue

dimanche 28 septembre 2014, par Anna Jouy

est-ce vraiment une langue ou est-ce un rut impératif, la tension qu’il y a sur la corde intime ? j’écris à gros bouillons, à la cuite désespérée des couleurs. j’espère atteindre une blancheur de madone. pourquoi ce n’est pas moi la Vierge Marie ? pourquoi ne suis-je que la vestale des yeux de la Lune ? j’ai la chair des fougères, les vertèbres de bois dur. je chasse j’aboie je brame je meurs et je renais, sans fin. de la lignée de la nuit via l’explosion. les femmes comme moi ne remettent rien au monde, nous en sommes, incrustées, lianes parmi les autres, végétales animales. quand la langue nous vient, on en a mal entre les cuisses, des désarticulations de saccage et de folie. et comme une lame plus vive, brûlante, l’amour l’amour l’amour... l’autre versant de l’amour.


reprise

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.