Journal poétique / www.jouyanna.ch

Il est temps de m’écrire. De tendre la peau,...

mercredi 22 juin 2016, par Anna Jouy

Il est temps de m’écrire. De tendre la peau, lutrin à corneilles et corbeaux. Éventrée dedans.
De tanner le cuir de l’âme et d’affiner le parchemin, longuement, orage après orage. Dissiper ces mucus, ces épaisseurs fermentées. Dissiper le trouble épais des salives, de la viande et de la crudité des choses.
Temps de percer le goitre mutique. Temps de m’écrire.
Pas moi mais quelque chose le doit et il faut être bon support.
Une mer parfaite pour un navire, une terre parfaite pour un cheval un corps parfait pour un poème.
Il est temps d’écarter les murailles de bras, de thorax ou d’yeux.
Laminer puissamment cette vie si ronde, si bossue, si occupée de taupes et d’Everest, jusqu’à des feuilles, des papyrus sertis de soleil.
Quelque chose veut m’écrire et graver de vermicules cette écritoire

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.