Journal poétique / www.jouyanna.ch

je glisse, un corps vague précaire rompu d’os...

lundi 18 septembre 2017, par Anna Jouy

je glisse,
un corps vague précaire rompu d’os bleus
de la couleur des pierres diseuses d’aventure
la montagne précieuse s’écroule lente et terrible
une boule d’azur dérochant vers la mer

je glisse,
du talc froid des hauteurs, à l’abîme filé au rouet des murènes
j’ondule à perte
d’une étincelle de neige
à l’astérie éclatée de ta main
le sel du ciel dans les larmes du barracuda
je glisse

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.