Journal poétique / www.jouyanna.ch

si les anges...

samedi 12 juillet 2014, par Anna Jouy

les papillons de poitrine sont si frêles qu’ils passent à l’envers du décor
un peu de mort vive dans la chemise
j’essaie un rêve ajusté aux coutures

je guinche pour donner une chance à mes réincarnations
cataplasme de vents
je ne regarde même plus mon enfance qui fait des Noëls à la pelle
il a fait trop de nuits de toutes les couleurs
j’ai le duvet bleu des gelures
et ce chat qui coince sa chaloupe dans les angles morts de la maison

demain demain

si les anges ont bien fait l’amour
il y aura de l’eau du sang
et toujours un poème
cent degrés de décontamination silencieuse


reprise

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.