Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 216

vendredi 25 juillet 2014, par Anna Jouy

ne pas renouveler… ou alors le faire, conquête de seuils laissant derrière soi le sol d’Attila, la rase campagne des arrières.
l’attente est comme une bouche susurrant l’envoûtement et le pas suit ses magnétismes. je ne sais pourtant qui m’attend. est-ce un être, est-ce une simple borne où s’inscrivent en lettres carolines mes kilomètres/heures ?
attente installée dans l’ailleurs, drône mystérieux, téléguidance hypnotique.
Appel du matin, diane secrète des horizons…j’y vais ; passer le fil de ma vie dans un œillet de ciels.
Ce n’est pas moi qui attends, c’est là-bas qui crie


kolly360.com1022 × 428

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.