Journal poétique / www.jouyanna.ch

d’une phrase que faire... 3

Vers le cimetière vont mes pieds, des milliers d’années dans le cimetière, dans la terre, vers le mortier des esprits vers les doigts des Tsiganes. T Bernhard

mercredi 30 juillet 2014, par Anna Jouy

Chaque pas est un cimetière
J’enterre
Je catafalque l’effort de vivre, toujours brisé à la rotule
Semelle de plomb, imprimatur
Chaque pas
Poinçonne de mes aiguilles le trottoir du temps
Je couds la mort au bitume (mais seules les femmes peuvent user ainsi de leurs chaussures)
Vivre une marche haut perchée
Pour claquer comme un clou qu’on enfonce
J’écoute le rythme et la saccade
Le pouls rituel de la mitraille
Mourir à coups d’épingles
Saint Sebastien des orgasmes prolétaires

http://www.espritsnomades.com/sitel...


File:Marco Basaiti - St Sebastian - WGA01399.jpg - Wikimedia Commons
commons.wikimedia.org650 × 1200

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.