Journal poétique / www.jouyanna.ch

faux et usage de faux

jeudi 28 août 2014, par Anna Jouy

sous un faux nom, un mot qui fait parfum d’un claquement de langue, une autre absence testée, goûtée, ma saveur que je regarde se dissiper, corps fluide dans une carafe d’éther

est-ce encore ma présence ? la seule qui se détacherait assez de mon corps pour que je puisse la voir ?
me recenser disparue, évaporé encens de poitrine
à peine tisonnée et dernières cendres. une odeur lâche qu’un geste de la main dissipe profond malentendu.
je suis à la traîne, charrue de mer, une trace qu’on recouvre aussitôt d’un sac de chaux
disparaître dans l’amoncellement des vides, les uns sur les autres , les territoires qu’on ne peut jamais eux non plus nommer.
faux nom, veste fantôme aux dimensions sur mesure. dedans je promène mon personnage.
le reste du temps je m’émancipe et m’occulte dans des zones où rien ne me cherche.
je passe chez toi. il m’ignore.


533 x 800 · 47 kB · jpeg·Toute la gamme de parfum,

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.