Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 258

dimanche 5 octobre 2014, par Anna Jouy

Ce ne sont pas des poètes ordinaires
Des ailes noires qui passent et rendent le ciel fou
Le grand schizophrène strie les espaces d’ombres et de "bruissailles"
Encore parfois les zèbres bleus de l’espoir
J’essaie d’accrocher à la pluie la proue aiguë de ma figure
Qu’emporte l’eau mes éclairs.
Quand dans la solitude de la chambre on voit s’animer le vacarme de la tête et qu’on dédouble ses orages pour un peu de compagnie

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.