Journal poétique / www.jouyanna.ch

Plante ton doigt au centre de mon crâne Là où...

vendredi 10 octobre 2014, par Anna Jouy

Plante ton doigt au centre de mon crâne
Là où dort l’astre de la joie, de l’idée et du chant
Plante et tire tes cartouches
Les impacts de l’ongle qui gratte sous la couche
Je dors, je dors profondément.
Je ne veux pas de l’éveil à l’envers du désir mais il le faut
Il faut que j’inverse mes paupières, les nuits se changeront en jour,
Je dors comme l’œuf
Et son squelette libre et ses plumes vacantes.
Je dors comme l’os sur le sang, l’étalon dur des auspices.
Je ne veux pas mettre à l’air la moelle de mes amours
Pas jeter au vent les liqueurs de mon pouls
Je veux couver l’épingle ultime de mon cœur battant
Ce bruit solitaire qui dort.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.