Journal poétique / www.jouyanna.ch

vocabulaire

lundi 3 novembre 2014, par Anna Jouy

ce que les doigts veulent dire, cherchent et bégaient et qui "se naufrage" sur l’écueil de nos étrangetés.
tu lis sans doute la nuit dans le texte comme je parle le morse avec des voiles qui dansent et debout sur l’échelle.
on dresse on dompte les fauves de nos lèvres, des cris, des râles et souvent le murmure éteint des mouches s’asphyxiant dans la lampe.

je pourrais inventer des graphies, des jeux, des rébus. tout est mailles lâches avec des trous d’air et d’eau...dans mes mains c’est rarement le fil qui cogne mais ce rien qui passe, lui, immense et fluide, le message du vide

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.